mar 28 2014

Ecuador

Randonnées, alpinisme et forêt amazonienne avec L’échappée belle

Équateur, quelques images pour le plaisir des yeux…

 

Vertigineux, avec pour épine dorsale deux chaînes montagneuses hérissées de volcans, et baptisées l’avenue des volcans, l’Equateur est un pays d’une incroyable diversité.

Les randonnées vous emmènent sur le sommet des volcans, vous plonge dans les rues historiques de Quito ou vous rapprochent des populations indiennes.

 

Une marche d’acclimatation dans la région indienne d’Otavalo précède l’ascension du Fuya Fuya (4279m), de l’Imbabura (4570 m), du Pichincha (4780 m) et de l’Illiniza Norte (5105m). Cette excellente préparation vous permet d’entamer la conquête du Cotopaxi (5897 m), l’un des volcans actifs les plus hauts du monde.

 

Après la montagne, vous apprécierez un séjour dans la chaleur de la forêt amazonienne, accompagné d’un guide naturaliste.

Revenu il y a quelques semaines, nous préparons déjà les deux prochains voyages.

11 au 25 janvier 2015 et 25 janvier au 8 février 2015

Pour visionner la vidéo-photo

Amazonie Equateur_Danvoye Cotopaxi Ecuador_Danvoye Cotopaxi summit_Danvoye Cotopaxi_Danvoye Ecuador Cotopaxi_Danvoye Fyua Fuya Ecuador_Danvoye Ecuador 2012 Illiniza summit Ecuador_Danvoye Laguna Cuicocha Ecuador_Danvoye


déc 22 2013

2014

2014 L'échappée belle


déc 5 2013

Les GAGA…

Le Groupe des Alpinistes et Grimpeurs Anonymes GAGA est un groupe de malades en thérapie né en décembre 1990 pour tous ceux et celles qui souffrent d’intoxication chronique à l’escalade, que ce soit sous n’importe laquelle de ses manifestations pernicieuses: blocs, escalade sportive, trad., glace, alpinisme, andinisme, himalayisme, voyages etc.

La prochaine soirée GAGA est le 9 décembre à 19 heures au Vespa Resto Bar, 1212 Saint-Zotique Est à Montréal. Les « amis  » de Jean-Pierre lui font un bien-cuit. Ensuite JP présentera en images ses coups de coeur.

Richard Chartier, journaliste en parle dans son blog le blog de Richard Chartier, Go East, Old Man

Jean-Pierre Danvoye par Richard Chartier

Jean-Pierre Danvoye est une remarquable personne alitée. On le voit ici pendant la sieste à Asadabad, dans la province de Kunar, en Afghanistan, au cours de l’été 1990. Nous avions alors accompagné une équipe de démineurs commandités par l’ONU. Photo Richard Chartier.


nov 21 2013

Quatorze photos pour 1,4 milliard de chinois

74943_10201488729873229_1585457702_n

Cho Oyu 8201m. Tibet.

1392585_10201488728753201_1736902743_n

Moulin à farine, Tibet.

1374734_10201488729393217_326223899_n

La Cité Interdite, Beijing.

1450059_10201488729553221_1089935170_n

En route vers la camp avancé de l’Everest 6400 m, Tibet.

1455103_10201488730313240_830195892_n

Face nord de l’Everest, Tibet.

1004991_10201488727473169_128365580_n

La Cité Interdite, Beijing.

1472923_10201488730353241_128105339_n

La muraille de Chine.

1391926_10201488729233213_2044445071_n

Xi’an, spectacle de la Dynastie Tang.

1454734_10201488729833228_1807519501_n

Plus de 100 étages, Shanghai.

996644_10201488726673149_1674475298_n

La rivière Li à Guilin.

1461815_10201488731393267_364179311_n

Mustagh Ata, 7546 m, Xinjiang.

1463026_10201488731553271_667523893_n

Tingri, près du Cho Oyu, Tibet.

1425596_10201488731513270_2048104575_n

Cho Oyu, 8201 m, Tibet.

1459757_10201488731953281_1149448052_n

Drapeaux de prières, hauts plateaux tibétain.

 


sept 27 2013

Le bonheur est sur le sentier

 DCIM100GOPRO 

Dans un style ¨hollywood et iMovie » vidéo de notre rando au sommet du mont Washington   le 13 septembre 2013.

Une façon de rester en forme, d’avoir la tête au dessus des nuages, de marcher entre amis, de prendre l’air et de penser à d’autres projets…

Le mont Washington

Son climat est semblable à celui de la zone subarctique. Les conditions météorologiques peuvent être rigoureuses.

L’été, la moyenne des températures maximum est de 11oC; en hiver, approximativement -9oC. Les vents soufflent à 42 km/h l’été, l’hiver à 71 km/h. Chaque mois de l’année, les rafales dépassent 165 km/h. Le record de vent enregistré est de 372 km/h en avril 1934. Chaque hiver 6,5 mètres de neige tombent sur le sommet. Il faut être préparé à affronter des températures froides et des vents violents.

Mais ne vous en faites pas, il peut faire aussi très beau et chaud !

 

 


avr 13 2013

Donner augmente l’espérance de vie

Danvoye_Haiti_07

Haiti, mars 2013

Les bénévoles sont plus énergiques, ont une plus grande impression de maîtriser leur vie et ont une meilleure estime d’eux-mêmes, soutiennent des chercheurs de l’Université Cornell. Les gens qui pratiquent le bénévolat chaque semaine sont 16% plus enclins à être en excellente santé que ceux qui n’en font pas, montre une étude de la London School of Economics. Chez les aînés, le bénévolat est associé à un risque de mortalité diminué de 41%, avancent pour leur part des scientifiques de l’Université de Stanford. Plus l’impact de nos actions est concret, plus les bienfaits sont grands. Être généreux serait même deux fois plus bénéfique que l’aspirine contre les maladies cardiaques!


Même les enfants de moins de 2 ans se sentent mieux lorsqu’ils donnent des friandises que lorsqu’ils en reçoivent. Ils se sentent mieux encore lorsqu’ils offrent des friandises qui leur appartiennent, indiquent des chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique. Les petits ne sont pas aussi égocentriques qu’on le croit.

De retour de la seconde édition du Voyage solidaire et sportif en Haïti.
Nous avons découvert les valeurs de bases et des sensibilités oubliées. Notre conception de la vie est quelque peu bouleversée et notre façon de penser est remise en cause.
« Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire »

Danvoye_Haiti_09Danvoye_Haiti_06 Danvoye_Haiti_05 Danvoye_Haiti_04Danvoye_Haiti_02 Danvoye_Haiti_01Danvoye_Haiti_03 Danvoye_Haiti_08


fév 19 2013

Équateur, de la montagne à la forêt amazonienne

Ce voyage d’une grande diversité,  nous emmène des Andes à la forêt amazonienne.

Cinq sommets en deux semaines. Le Fuya Fuya (4279 m), l’Imbabura (4621 m), le Pichincha (4780 m) et l’Illiniza Norte (5105 m) nous préparent à la conquête du Cotopaxi  (5897 m), l’un des volcans actifs les plus hauts du monde.

Nous visiterons la ville coloniale de Quito, les marchés colorés de Otavalo et passerons la nuit dans l’auberge Tambopaxi au pied du Cotopaxi. Après les montagnes, nous passons quelques jours en Amazonie parmi la végétation luxuriante, les chutes d’eau et les villages indiens.

Guide Jean-Pierre Danvoye.

Le départ a lieu le 7 juillet 2013.

Toutes les infos ici.

Illiniza Norte 5105 m.

Le quartier colonial de Quito

Cotopaxi, 5897 m.

Le cratère enneigé du Cotopaxi

Hosteria Tambopaxi, au pied du Cotopaxi

Vers le sommet du Cotopaxi

Le Cotopaxi vu du Pichincha


fév 13 2013

Aconcagua 2013, rugby belge et Gaspésie…

Je m’en souviendrai de mon 15e Aconcagua. Une équipe belge de rugby et une gaspésiene. Toute une mélée !

Souvenirs, rêves, réalités, bife de chorizo, canaletta, sommet, Francesco, Orval et l’doudou ! Du pur plaisir.

Et ce témoignage de Alexis qui m’incite à continuer encore longtemps mon travail. Au plaisir de vous revoir prochainement en Belgique.

J-P,

Nous avons vécu une fabuleuse aventure en ta compagnie et celle d’Herman.

Comme dirait Mimile: L’aventure c’est l’Aventure!

Ce que nous avons vu et ressenti était encore mieux que dans mes plus beaux rêves!

On se souviendra de l’accueil à Confluencia, à Plaza. de Mulas 10/10.

De cette escapade à vélo, les Bodegas. ;-) ). Nos vélos et les 2 cocos!!

La Mama de chez Francesco.

Stéphane qui distribue ses vivres et ses cachets. Tel un bon berger qui protège ses brebis. ;-)

Tendi Sherpa qui revient en courant du sommet. Un phénomène!

Ces bonnes bières partagées ensemble à notre retour de Confluencia. Mini Bus.

La joie de Ema, notre cook avec ses cadeaux.

Les sourires de Pojo et Andres à Penitentes et de Daniela et Fiorencia à Confluencia!!

Ce petit argentin ayant peur du Gros méchant loup dans le Pub a Mendoza. ;-) .

Ce chauffeur qui boudait la pédale de frein.

Encore Merci pour tout Jean-Pierre et à très bientôt pour de nouvelles Aventures.

Bises a tous et toute

Alexis

Prochain Aconcagua, en janvier 2014.

infos: jpdanvoye@lechappeebelle.com

 


jan 24 2013

Voyage solidaire et sportif en Haiti

Les élèves de l’école Mark-Bourque à Debussy

Le voyage en images

Voyage solidaire et sportif en Haiti   27 mars au 3 avril 2013. La 3eme édition aura lieu en avril 2014.

« Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire »

- Remise des dons à l’école Mark-Bourque de Debussy, près de Port-au-Prince.

- Randonnées de plusieurs jours à travers les collines et villages d’Haïti.

- Séjour au bord de la mer.

Tout a commencé en octobre 2010, après avoir recueilli 100 000 $ * en dons et matériels avec l’Expé-mission Haïti*, une vingtaine de personnes sont allées sur le terrain en Haiti pour aider l’école Mark-Bourque, le camp de déplacés Icare ainsi que l’orphelinat du Père Lespinasse.

Suite à cette expérience positive, nous avons organisé en mars 2012 un premier Voyage solidaire et sportif afin d’assurer la survie et la pérennité de l’école Mark-Bourque. Neuf mille dollars ont été remis à la Fondation Maison du sourire qui finance l’école et un participant a donné l’argent nécessaire à l’achat du terrain sur  lequel l’école est construite.

Nous vous proposons en 2013 de participer à la  seconde édition du Voyage solidaire et sportif en Haïti.

Une aide précieuse

L’école primaire Mark-Bourque, située sur les hauteurs de Port au Prince à Debussy n’est pas financée par le gouvernement, sa survie ne tient qu’aux dons personnels. Cent vingt-six enfants y suivent les cours du niveau primaire donnés par six professeurs. Pour combien de temps encore ?

Chaque participant, en plus d’acquitter les frais du voyage, s’engage à faire un don substantiel à l’école.

Les randonnées

Nous partirons un groupe d’une douzaine de personnes en Haïti pour vivre une expérience humaine et sportive. Nous randonnerons aux alentours de Montrouis. Nous  traverserons à pied les collines et les vallées entre les communautés de Verrettes et Montrouis à la rencontre de ses habitants et agriculteurs pour arriver au bord de la mer. Nous camperons une nuit parmi les maisons des paysans. Une merveilleuse manière de comprendre le monde. De voir les choses du point de vue de l’autre, comprendre ses besoins, ses désirs, ses rêves, ses valeurs.

La totalité des dons recueillis servira aux enfants de l’école Mark-Bourque, à assurer le salaire des professeurs, acheter la nourriture pour les diners, remplacer les uniformes,  Les fonds sont gérés en accord avec la Dre Clertida Cassamajor et la Fondation Maison du sourire. Clertida Cassamajor, médecin pédiatre de Port-au-Prince s’occupe personnellement et bénévolement de l’école.

Nous n’avons pas la prétention de révolutionner Haïti, mais d’apporter cette goutte d’eau qui peut aider, faire la différence, faire sourire…

Information, inscription

Jean-Pierre Danvoye    jpdanvoye@gmail.com

Serge Dessureault    sdesuro@hotmail.com

Agence de voyage pour la réservation des billets d’avion

Aqua Terra, Serge Goyette  1-866-628-6241 sergeg@voyagesaquaterra.com

Les initiateurs du projet

Serge Dessureault

Éducateur physique, pompier à la ville de Montréal (groupe de sauvetage en hauteur), il a atteint le sommet de l’Everest en 2007. Serge carbure à l’adrénaline et aux défis, adore la vie, les voyages, les raids, les Éco-Challenge. Il s’associe à plusieurs fondations comme guide accompagnateur. Ses aventures lui permettent de rencontrer les jeunes dans les écoles et de promouvoir par son exemple et sa détermination le sport et les valeurs humaines au maximum.

Jean-Pierre Danvoye

Guide de montagne, photographe, grand voyageur. Depuis plus de trente ans, il courtise la planète. La recherche des grands espaces l’a conduit à maintes reprises dans des endroits magiques et exceptionnels. Jean-Pierre les partage maintenant, il planifie et guide des expéditions sur les hauts sommets de la terre. Il a appris que l’aventure n’est pas seulement regarder de nouveaux paysages, mais avoir de nouveaux yeux, un nouveau regard. En revanche, il aime partir avec des personnes prêtes à rencontrer l’inattendu, la différence.

Jean-Pierre et Serge ont effectué depuis octobre 2010 plusieurs séjours en Haïti pour élaborer le projet, faire les repérages, prendre des contacts nécessaires et revisiter l’école de Debussy.

Le monde entier s’est ému devant le séisme du 12 janvier 2010 qui a secoué Haïti, faisant plus de cent cinquante mille morts et jetant plus d’un million de réfugiés dans les rues et dans les campagnes. Ce grand malheur a été suivi de deux autres catastrophes naturelles, un cyclone et le choléra.

L’intervention humanitaire a été prompte et massive. Les survivants vivent exclusivement de ces aides. Ils sont mieux nourris, le nombre de patients traités et les interventions médicales sont nettement supérieurs à ce qu’ils connaissent en temps normal. Mais pour combien de temps encore ?

Tarif du voyage

1400 $.  Non compris le vol Air Transat Air 600 $. Minimum 10 participants. Comprenant séjour, visites et repas à Port-au-Prince, tous les transports, Jeep et bus, repas durant les randos, pension complète en hôtel au bord de mer à Montrouis, logistique des randonnées, camping, guides locaux, les deux accompagnateurs bénévoles du Québec. A part la bouteille de rhum que vous rapporterez, il n’y a pas d’autres grosses dépenses…

Supplément si occupation simple.

Don pour l’école, suggestion: 500$.

Itinéraire 2013

27 mars   Envol Montréal – Port-au-Prince avec Air Transat. Transfert à l’hôtel à Port au Prince.

28 mars   Montée à pied sur les hauteurs de Port-au-Prince à l’école Mark-Bourque. Rencontre avec Clertida Cassamajor et les élèves. Dons de matériel. En route vers Montrouis. Installation à l’hôtel Indigo en bord de mer.

29 mars   Montrouis. Visite du village avec un guide. Courte randonnée. Hôtel Indigo.

30 mars   Randonnée de 5 à 7 heures dans les montagnes avoisinantes de Montrouis. Bananeraies, chutes d’eau. Hôtel Indigo.

31 mars   Journée libre au bord de la mer. Hôtel Indigo.

1- 2 avril   En route vers le village de Verrettes. Début de la randonnée de 2 jours travers les collines et les vallées entre les communautés de Verrettes et Montrouis. Rencontre de ses habitants et agriculteurs pour arriver au bord de la mer. Nous camperons une nuit parmi les habitations des paysans. Conversations, échanges culturels. 6 heures de marche par jour. Transport des bagages par les mules. Retour à l’hôtel Indigo.

4 avril   Transfert de Montrouis à Port-au-Prince. Envol pour Montréal dans l’après-midi. Vol Air Transat.

Entre Verrettes et Montrouis

Clertida et le groupe 2012


nov 17 2012

Défier la glace par le feu sacré

Sommet de l'Island Peak, Népal

Vidéo sur les participants à l’ascension de l’Island Peak au Népal en avril et mai 2012, dans le cadre du projet À la recherche d’un sommet, pour la santé de la Fondation de l’hôpital du Sacré Coeur de Montréal.

Visionner la vidéo

Réalisation et entrevues: Jean-François Carignan (Félin Funky Communications)
Images: Jean-Pierre Danvoye, Maude Pagé, Yves Campbell, Studio Pastis
Montage: Erik Johnson

Expédition organisée et guidée par Jean-Pierre Danvoye, L’échappée belle, aventures et alpinisme

A la recherche d’un sommet, pour la santé. Dernières nouvelles de l’ascension

Island Peak: Dre Maude Pagé désignée Personnalité La Presse/Radio-Canada de la semaine du 23 juillet

Les travaux e recherche de Maude Pagé en altitude font écho

Les 14 participants