Instants de bonheur

Mes Instants de bonheur, ce sont des émotions, des lieux, des situations, un visage, un clin d’œil, des instants magiques. Un moment de vie qui restera toujours important.

Avr 13 2013

Donner augmente l’espérance de vie

Danvoye_Haiti_07

Les bénévoles sont plus énergiques, ont une plus grande impression de maîtriser leur vie et ont une meilleure estime d’eux-mêmes, soutiennent des chercheurs de l’Université Cornell. Les gens qui pratiquent le bénévolat chaque semaine sont 16% plus enclins à être en excellente santé que ceux qui n’en font pas, montre une étude de la London School of Economics. Chez les aînés, le bénévolat est associé à un risque de mortalité diminué de 41%, avancent pour leur part des scientifiques de l’Université de Stanford. Plus l’impact de nos actions est concret, plus les bienfaits sont grands. Être généreux serait même deux fois plus bénéfique que l’aspirine contre les maladies cardiaques!


Même les enfants de moins de 2 ans se sentent mieux lorsqu’ils donnent des friandises que lorsqu’ils en reçoivent. Ils se sentent mieux encore lorsqu’ils offrent des friandises qui leur appartiennent, indiquent des chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique. Les petits ne sont pas aussi égocentriques qu’on le croit.

De retour de la seconde édition du Voyage solidaire et sportif en Haïti.
Nous avons découvert les valeurs de bases et des sensibilités oubliées. Notre conception de la vie est quelque peu bouleversée et notre façon de penser est remise en cause.
« Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire »

Danvoye_Haiti_09Danvoye_Haiti_06 Danvoye_Haiti_05 Danvoye_Haiti_04Danvoye_Haiti_02 Danvoye_Haiti_01Danvoye_Haiti_03 Danvoye_Haiti_08

Mai 5 2012

Pashupatinath, Kathmandu

 

3 mai 2012, Pashupatinath, haut lieu de culte hindouiste à Kathmandu. Contrastes.

La vie côtoie la mort, les vendeurs de babioles harcèlent les fidèles venus se recueillir, les femmes enveloppées dans leurs luxueux saris se promènent parmi les hommes presque nus barbouillés de cendres et les touristes étonnés. Ambiance empreinte à la fois de ferveur religieuse, de tristesse et de joie… mourir au Népal, c’est aussi revivre !

 

 

 

Nov 30 2011

Ceci n’est pas une pub

Sur le Kilimandjaro à 4800 m avec Mario Jean

Toute coïncidence ou ressemblance avec des personnages ou objets réels n’est ni fortuite ni involontaire.

Sep 30 2010

Rêveries alpines

Moments magiques pour le photographe, le grimpeur ou le rêveur… les quelques minutes avant le coucher du soleil.
Refuge des Cosmiques 3600m près de l’Aiguille du Midi à Chamonix, le 18 septembre.

Mar 30 2010

Népal, quelques poff et un thé

Il fait très chaud et humide, j’ai déjà bu trois litres d’eau depuis ce matin. Moi qui suis généralement un peu chameau. J’ai même acheté un parapluie à 50 roupies pour me protéger du soleil !

Liding, village gurung sur le sentier menant au Manaslu (8156 m). Susma Gurung, 12 ans, allume un feu pour faire chauffer l’eau du thé. Elle active la petite flamme en soufflant dans un tuyau de bois. Kanchhi Gurung s’approche, s’accroupit près de nous, tire quelques poff sur sa pipe et me sourit.

Je ne connais ni Susma, ni Kanchhi mais nous échangeons sourires et quelques mots en népalais.

Je leur amène les photos à mon prochain passage ? Oui, non… Cela ne changera pas leur vie. Mais tranquillement, toutes ces rencontres changent la mienne. Le chemin est propice à la flânerie, à s’interroger sur soi.

Déc 21 2009

Neiges éternelles ?

Nikon et 16mm au bout des doigts, je suis avec mon copain d’escalade Bernard sur le coté nord du cratère. Nous en faisons le tour, zigzagant au gré des photos. Des odeurs de souffre se dégage du sol. Toute l’Afrique est en-dessous de nous et nous ne voyons personne. Cela me dérange de laisser l’empreinte de mes pas.

Ciel bleu, glace et cailloux. Les cailloux sont là depuis des centaines de milliers d’années, tandis que la glace du Kilimanjaro aura disparu dans 25 ans. Ce paysage semble pourtant éternel…

Le sommet du Kilimanjaro présente une caldeira sommitale de forme circulaire. Cette caldeira d’un diamètre d’environ 2 200 m, présente en son centre un petit cratère de 880 m de large. Il contient les principales fumerolles. Dans  ce cratère s’ouvre un trou de 340 m de large et profond de 130 m, le Ash pit.

Je me trouve parmi un paysage où les effets du changement climatique se font  rapidement sentir. Un paysage que l’on ne reverra plus. Un peu comme les arbres géants qui poussaient sur l’ile Ellesmere il y a 50 millions d’années. Qui a qualifié les neiges du Kilimanjaro d’éternelles ?

Ah oui, instants de bonheur, non, instant de réflexion ?


Déc 10 2009

École de Shimshal

classe de 6eme année, Shimshal, nord du Pakistan

Il fait -7°C à Shimshal, petit village du nord est pakistanais situé à trois jours de marche de la Karakoram highway.

Les 5 élèves de dernière année primaire suivent les cours à l’extérieur même en janvier! Leur professeur, Daulat Amin, nous a invités chez lui manger du gras tiède de yack et des chapatis. Les chapatis ça va, mais le gras tiède…

Je dormais dans une pièce de la toute petite maison en torchis. Mes hôtes y avait fait un feu de bois et bouché la cheminée pour garder la chaleur à l’intérieur. Instants de bonheur enfumés.

Nous étions les deuxièmes étrangers à visiter ce village l’hiver! Cela a bien changé, maintenant une route étroite relie les shimshalis au reste du monde.